View RSS Feed

peforlife

Phase 1 mos

Rate this Entry
Quote Originally Posted by peforlife View Post
SIR-- MOS-

I have a question -- In the MOS VIDEO I SAW the basic STRETCH- DOWN LEFT RIGHT-- AND BEHIND THE CHEEKS
I Cant seem to find the stretch for STRAIGHT OUT--L, CENTER, R,
I CANT seem to find Video of Stretch for UP L, UP Center, Up R--

My logical assumption is this is the same Technique just different Directions.
THANK YOU VERY MUCH -- Wanna get this done the right way-

Ron
0 Likes, 0 Thanks

Submit "Phase 1 mos" to del.icio.us Submit "Phase 1 mos" to StumbleUpon Submit "Phase 1 mos" to Google Submit "Phase 1 mos" to Digg

Tags: None Add / Edit Tags
Categories
Uncategorized

Comments

  1. nfehif4i1s's Avatar
    A ce jeu du créateur de mode , André possède alors une longueur d'avance. Depuis 2004, quasiment en même temps que H avec Karl Lagerfeld, et après les pionniers 3 Suisses et La Redoute, André a lancé sa première collection capsule . Avec une idée bien précise : diffuser des modèles en série limitée de créateursdesigners comme Roger Vivier, Agnès B, Atelier Mercadal, Karine Arabian.
    [.] Les articles de luxe, en revanche, ne seront pas fabriqu s au Qatar, mais resteront made in France ou made in Italy. C'est d'ailleurs pour produire les articles de maroquinerie de Qela que Qatar Luxury Groupe a rachet , en mai 2011, la majorit du capital de la soci t Le Tanneur et Compagnie. Il ne s'agit pas d'une d marche financi re, mais industrielle, confie Caroline Guillon en charge de la communication et du marketing de Qatar Luxury Group. Lancel Solde d77
    La concurrence sur les prix, notamment avec l'Asie, est perdue d'avance d claretil. La diff rence se joue d sormais Sacs Lancel sur la qualit et la cr ativit des produits. Il nous faut nous battre en misant sur nos atouts, lesquels sont une r putation internationale et un savoirfaire des m tiers de l'arts qui ne saurait tre copi car pr cis ment unique.
    Avec des costumes en coton facile à vivre, doublés d'entoilages allégés, des chemises de ville à plastron et finitions soignées, de la maille ajustée et des blousons en cuir taillés près du corps, l'été 2008 de Varvatos, dans les camaïeux de gris clairs, confirme son souci de cibler une frange de jeunes citadins soucieux de leur apparence, sans en être obsédés. Sa silhouette est créative, moderne, faussement classique, chic et (surtout) pas apprêtée. Et masculine à la différence de nombre de Lancel Solde y5u collections de mes confrères , ajoute ce styliste pragmatique qui n'a jamais cherché à révolutionner la mode homme.
    .
    Que met sur sa peau une fille moyennement sophistiquée chaque matin ? Du savon sous la douche, du lait pour le corps, du déodorant sous les aisselles, parfois un peu de poudre déodorante sous les pieds, ensuite un gel sur le visage, de la crème dite de base, un peu d'anticernes, du fond de teint, un brin de blush sur les joues, un coup de crayon à sourcils, un autre autour des yeux, de la couleur sur les paupières, du mascara, un trait de crayon autour des lèvres, du rouge à lèvres, un iota de gloss peutêtre et des effluves de parfum. Disons une bonne douzaine de produits. Chacun de ces produits est constitué de 10 à 400 substances diverses et variées.
    Nous regardons toujours des acquisitions capables de conforter nos activit s, dans tous les domaines de nos savoirfaire, a d clar Reuters Patrick Thomas, g rant d'Herm s. Le groupe a d'ailleurs port sa participation au capital de Jean Paul Gaultier de 35 45 % pour un co t compris entre 3 et 4 millions d'euros. [.] Forte d'une tr sorerie nette de 329 millions d'euros, la maison Herm s dispose elle seule d'un norme potentiel de http://www.landoedino.it/saclancel.html croissance, juge Patrick Thomas.
    0 Likes, 0 Thanks